Congrès de Lyon : restitution des tables rondes

À l’occasion de la Conférence “FEMMES ET GOUVERNANCE”, quatre tables rondes thématiques ont été organisées. Découvrez-en les apprentissages clés ainsi que les principaux enjeux qui ont été soulevés.

Restitution tables rondes
Restitution tables rondes

Précision des thématiques et des enjeux de chaque table ronde

1ère table ronde – Femmes investisseuses & entrepreneuriat : caractéristiques, enjeux et critères d’investissement

L’investissement en général, que ce soit à l’échelle nationale de l’économie ou à l’échelle individuelle, est un levier significatif de croissance et de développement. En France, la communauté de business angels, ensemble d’investisseurs porteurs de projets innovants à fort potentiel de croissance, n’est composé qu’à 5% de femmes.

Comment expliquer cette sous-représentation des femmes investisseurs dans cet écosystème de l’entrepreneuriat ? Comment y faire face ?

En partant de données statistiques démontrant par exemple que seules 20% des entreprises pourvues d’un SIRET sont dirigées par des femmes ou que 5 à 8% des repreneurs d’entreprises sont des femmes, les intervenants se sont questionnés sur les freins éventuels permettant d’expliquer cette faible représentation.

2ème table ronde – Mixité et performance publique/privée : quel impact ?

À l’occasion de notre deuxième table ronde, ce n’est pas l’objet mais l’impact de la “féminisation du leadership” qui a été au cœur du débat. L’enjeu était donc de s’interroger sur les conséquences, positives ou négatives de la mixité et parité managériale sur la performance publique et/ou privée.

3ème table ronde – Quels enjeux d’une gouvernance partagée pour le public et le privé ? 

Ce troisième temps de parole et d’échange a été l’occasion d’évoquer l’enjeu global d’une gouvernance partagée dans le contexte actuel. Pourquoi celle-ci relève d’un enjeu particulier et urgent de nos jours ? Quels sont ses obstacles et pourquoi est-il urgent d’y remédier ?

4ème table ronde – Femmes entrepreneures d’aujourd’hui : quels enjeux, quels bilans ?

Ce qu’on a voulu retenir de cette dernière table ronde, et qui constitue son originalité, réside dans l’importance qu’elle voue aux coulisses de la décision. Que se passe-t-il dans les arènes de la direction, où l’agressivité et la conquête sont les maîtres mots ? 

Le milieu des affaires et plus particulièrement des fusions-acquisitions d’entreprises, s’est développé sur un fond de valorisation des rapports d’affrontements, de compétition, de concurrence, de valorisation de l’argent et de sa conquête, d’appréciation des chiffres ainsi que de grande distance émotionnelle. Il s’agit de compétences le plus souvent associées à la gente masculine, ce qui discrédite la femme en tant que dirigeante et participe à un système d’identification symbolique genré qui détermine la valeur d’une entreprise par la valeur attribuée à son dirigeant. 

En 1 clic, accédez ci-dessous à notre présentation récapitulative